Logo DitySpray

Une panoplie de tests

Une panoplie de tests

POUR VOTRE SÉCURITÉ

La sécurité de nos utilisateurs est une de nos priorités communes, c’est pourquoi nous leur proposons un système permettant de travailler en toute sécurité.

Pour se faire, nous effectuons des panoplies de tests, visant à améliorer la qualité de nos produits.

TEST DE FONCTIONNALITÉ DE LA DITYBOX

DANS UN CONTEXTE NORMAL

Nous effectuons un premier test de fonctionnalité pour assurer la fonctionnalité de la DITYBOX quand elle est sous pression et les garanties de sécurité, par une purge de la pression d’air dans un contexte d’utilisation normale.

Test étanchéité Dityspray

NB : Toutes nos DITYBOX sont testés individuellement à 12 bars sur un banc de test dans nos ateliers.

 

RÉSULTAT : AUCUN DANGER !

 

Il est impossible de créer une surpression dans le boitier DITYBOX : une fuite d’air entre 11.6 et 13 bars garantit une zone de sécurité en contexte d’utilisation. Quand la pression est stabilisée aux alentours de 9 bars, le système retrouve son étanchéité : la sécurité est réversible !

TEST DE RUPTURE DE LA DITYBOX

DANS UN CONTEXTE ANORMAL

Nous changeons l’écrou standard en plastique par un écrou en inox pour éliminer notre système de sécurité et pousser notre système dans ses derniers retranchements. Il s’agit donc d’expérimentation dans un contexte extrême et totalement anormal.

En mettant le système sous pression et en empêchant l’excès d’air de s’échapper, nous cherchons le point de rupture de nos DITYBOX.

Nous observons l’apparition d’une bulle.

Test rupture Dityspray



POURQUOI ?

 

La matière élastique du boitier absorbe l’augmentation de pression en se déformant. Quand il vient à rompre, cela s’effectue par une déchirure verticale : le boitier reste en un seul morceau.

 

La DITYBOX résiste jusqu’à 53 bar, soit au moins 6 fois la pression de service.

TEST DE RÉSISTANCE À LA CHALEUR DE LA DITYBOX

FACE À DIFFÉRENTES TEMPÉRATURES

Test température Dityspray 62°
TEST À 62°C :
TEST DE TEMPÉRATURE :
Le système DITYSPRAY, sous pression, est laissé sur une machine de contrôle d’article à chaud, avec une température « sur le corps » de 62°C.
Il y est resté durant 20 heures.
Résultat : Il n’a subi aucun changement physique

TEST DE CHUTE :
Puis, le boîtier a été lâché à hauteur d’homme, pour tomber sur le sol.
Résultat : Il n’a subi aucune dégradation et son fonctionnement n’a pas été détérioré.
Test température Dityspray 92°
TEST À 92°C :
TEST DE TEMPÉRATURE :
Le système DITYSPRAY, sous pression, est laissé sur une machine de contrôle d’article à chaud, avec une température « sur le corps » de 92°C.
Il y est resté durant 30 minutes.
Résultat : Il n’a subi aucun changement physique

TEST DE CHUTE :
Puis, le boîtier a été lâché à hauteur d’homme, pour tomber sur le sol.
Résultat : Il n’a subi aucune dégradation et son fonctionnement n’a pas été détérioré.
Test température Dityspray 126°
TEST À 126°C :
TEST DE TEMPÉRATURE :
Le système DITYSPRAY, sous pression, est laissé sur une machine de contrôle d’article à chaud, avec une température « sur le corps » de 126°C.
Il y est resté durant 3 minutes.
Résultat : Il a commencé à fondre au bout de 3 minutes.

TEST DE CHUTE :
Puis, le boîtier a été lâché à hauteur d’homme, pour tomber sur le sol.
Résultat : : Il ne présentait aucun signe de détérioration et fonctionnait correctement : le système était toujours sous pression !.
Test température Dityspray 400°
TEST À 400°C :
TEST DE TEMPÉRATURE :
Le système DITYSPRAY, sous pression, a été mis en contact avec une bouteille en verre à 400°C.
Résultat : Il y est resté durant 3 minutes et 4 secondes… Et puis il a percé, sans bruit ni explosion !

TEST DE RÉSISTANCE CHIMIQUE DE LA DITYBOX

COMPATIBILITÉ, ASPECT, DIMENSIONS

Compatibilité Chimique :

Nous évaluons, après contact avec différents produits chimiques, les réactions du plastique composant la DITYBOX.

Dans un premier temps nous évaluons la résistance du boitier face au contact à différents produits chimiques. Voici nos résultats :

Feuille Dityspray

Résistant, pas ou faible modification réversible du poids et des dimensions : Eau, Eau de mer, Amoniac 100%, Benzène, Essence, Glycérine, Lait, Carburant Diesel, Huile de Lin, Huile d’olive, Huile de silicone, Huile de soja, Huile minérale, Pétrole, Sulfure de carbone, Tétrachlorure de carbone, Toluène…

Feuille Dityspray

Résistant sous réserves, modifications significative des dimensions après un certain temps, éventuelle modification irréversible des propriétés : Acide acétique 10%, Acide chlorhydrique, Acide formique, Acide phosphorique, Acide sulfurique 10%, Acide sulfurique 36%, Chlorobenzène, Sels de cuivre 10%, Trichloréthylène 20oC…

Feuille Dityspray

Non résistant, peut tout de même être utilisé parfois sous certaines conditions (temps de contact réduit) : Acétine, Acide acétique 40%, Acide chromique 1%, Chlorure de méthyle, Phénol, Méthyléthylcétone…

Soluble fortement attaqué en peu de temps : Eau oxygénée 30%, Chlorure de chaux

  

Aspects Visuels :

Dans un second temps observons les modifications visuelles du boîtier (comme par exemple des blanchiments, une déformation, ou un ramollissement) face à certains produits qui sont :

  1. Acétone (03710)
  2. Isohexane, Propan-2-ol, Ethanol (03702)
  3. Orange terpène (03712)
  4. Methylal (03715)
  5. Huiles minérales (03717)

Le boitier est soumis à différentes durées de contact : Au chiffon, 2 minutes, 1 heure et 70 heures.

Les résultats sont probants car, visuellement, la matière n’a subi aucune modification au contact de ces produits.

 

Dimensions :

Enfin, nous observons si des modifications de dimensions des éprouvettes tests ont eu lieu (lié par exemple au gonflement) avec les différents produits chimiques cités dans la partie Aspects visuels citée ci-dessus, et ce dans des laps de temps situés entre 1h et 70h.

A nouveau, la matière ne subit pas de différences de dimensions au contact de ces produits.

DITYSPRAY : LA SOLUTION INDUSTRIELLE ECO RESPONSABLE

Retourner en haut de la page